Pourquoi la pré-saison de Manchester City en Chine fait grincer Pep Guardiola

Appels du pied agaçants du Bayern Munich à Leroy Sané, présaison aux airs de stage de "survie" en raison de la chaleur: Pep Guardiola, coach de Manchester City, a oscillé vendredi entre frustration et exaspération en pleine tournée en Chine.

"Nous sommes ici pour essayer d'arriver à notre meilleur niveau le plus rapidement possible. On essaie de dormir pendant la journée, puis on doit s'entraîner et dormir aussi pendant la nuit. Donc ce sont des conditions de survie", a déploré le technicien catalan en conférence de presse, pestant contre le climat subtropical.

Manchester City dispute actuellement le Premier League Asia Trophy, un tournoi amical de présaison. Après avoir battu West Ham 4-1 mercredi à Nankin, City affrontera Wolverhampton en finale samedi à Shanghai.

Les Citizens sont arrivés avec deux jours de retard en Chine et ont manqué l'ouverture du tournoi à cause d'un problème administratif qui a décalé leur vol deux fois, de samedi à lundi. Sur place, les multiples demandes publicitaires et les températures autour de 35°C ont fini d'irriter le perfectionniste Guardiola.

Interrogé pour savoir s'il prenait ce séjour en Chine au sérieux, Guardiola a répondu: "Autant que possible".

"Pep" devra prendre son mal en patience: après la finale de l'Asia Trophy, City ira disputer des matchs amicaux à Hong Kong (24 juillet) et au Japon (27 juillet) pour peaufiner sa préparation avant de rentrer en Angleterre.

L'entraîneur de City a également râlé contre les appels du pied répétés du Bayern Munich au milieu offensif international allemand des champions d'Angleterre, Leroy Sané, alors que le club bavarois n'a pas encore contacté le club mancunien.

"Ils parlent depuis longtemps de leur intérêt pour Leroy Sané", a grincé des dents l'ancien guide du Barça. Guardiola, également ancien entraîneur du Bayern Munich, a clairement affiché sa détermination de conserver Sané. Un nouveau contrat avec les Citizens a été proposé au joueur malgré quelques passages sur le banc la saison passée.

L'ancienne idole du Bayern Lothar Matthäus, consultant médias influent, a lui déclaré mercredi sur ESPN que Sané pouvait devenir le "nouveau visage" des champions de Bundesliga.

Uli Hoeness, président du Bayern, avait ouvertement admis, en mai, le désir de recruter le jeune Allemand. "Nous nous occupons de lui", avait-il affirmé, avant d'admettre fin mai au quotidien allemand Bild qu'il serait "financièrement très difficile" de recruter la pépite de City.

Révélé à Schalke 04, Sané, 23 ans, avait quitté l'Allemagne en 2016 pour rejoindre la Premier League et Manchester City contre 50 millions d'euros. La saison passée, il a joué 39 matches toutes compétitions confondues sous le maillot des Citizens, pour un total de 14 buts.

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?