Corruption à la FIFA: quatre anciens responsables sud-américains et africains suspendus

Corruption à la FIFA: quatre anciens responsables sud-américains et africains suspendus

Trois anciens responsables de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol), dont l'ex-président de la Fédération péruvienne, impliqués dans le scandale du FIFAgate, ont été suspendus à vis par la FIFA, a annoncé mardi l'instance. Lundi, c'est l'ancien président de la Fédération de football de Tanzanie (TFF), Jamal Emil Malinzi, qui avait été suspendu dix ans de toute activité liée au football pour détournement de fonds.

Les Argentins Eduardo Deluca et José Luis Meiszner, tous deux anciens secrétaires généraux de la Conmebol, ainsi que Manuel Burga, ex-président de la Fédération péruvienne de football, ont été suspendus à vie de toute activité liée au football.

Chacun d'eux a également écopé d'une amende de 1 million de francs suisses (912.000 euros), a ajouté la FIFA dans un communiqué.

Selon l'enquête, les trois hommes ont obtenu des dessous de table en échange de contrats accordés à des sociétés pour les droits médias et marketing de compétitions de la Conmebol et de la Confédération d'Amérique du nord et centrale (Concacaf), entre 2004 et 2015.

Dans le cadre du vaste scandale du FIFAgate, seuls deux anciens responsables du football sud-américain ont comparu aux Etats-Unis durant un procès qui avait exposé les millions de dollars de pots-de-vin versés par des sociétés de marketing sportifs aux responsables du football d'Amérique latine, en échange des droits de retransmission télé et de promotion de tournois du continent, dont la Copa America et la Copa Libertadores.

Juan Angel Napout, ancien patron de la Fédération paraguayenne de football et ex-président de la Conmebol, avait été condamné à une peine de neuf ans de prison, la plus lourde peine rendue par la justice américaine contre un baron du football sud-américain dans l'affaire du FIFAgate.

L'ex-président de la Confédération brésilienne, José Maria Marin, avait lui été condamné à quatre ans de prison.

Il y a quelques jours, c'est l'ancien président de la Fédération de football de Tanzanie (TFF), Jamal Emil Malinzi, qui avait été suspendu dix ans de toute activité liée au football pour détournement de fonds par la FIFA. Ancien membre d'une commission de la FIFA, Malinzi a aussi été condamné à une amende de 500.000 CHF (455.700 €).

RTLSport avec AFP

A lire aussi

Corruption à la FIFA: l'ancien n°2 conteste sa suspension de 10 ans

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?