Des groupes de supporters du Standard sanctionnés par la direction du club

Des groupes de supporters du Standard sanctionnés par la direction du club

Plus d'infos sur Standard

La direction du Standard a décidé de sévir après les débordements de jeudi dernier en Europa League à Guimaraes. Les groupes de supporters "Ultras" et "PHK" seront privés des deux prochains déplacements du club.

La réaction de la direction du Standard a été rapide après les incidents du Portugal. Pour rappel, les supporters liégeois ont craqué des fumigènes avant la rencontre opposant Guimaraes à leur équipe en Europa League. Pire, 36 sièges ont été volontairement cassés ou brûlés dans la tribune visiteur du stade. Des incidents ont également eu lieu la veille du match à Porto. Les sanctions de l'UEFA risquent d'être lourdes pour les Rouches. 

La direction liégeoise a décidé de sévir en privant des deux prochains déplacements les supporters des groupes "Ultras" et "PHK". Ils ne pourront donc pas se rendre à Mouscron dimanche prochain ni à Waasland-Beveren le 21 décembre. Un sursis est aussi valable pour une troisième rencontre.

"Notre club tient à réagir fermement par rapport à de tels agissements qui ternissent profondément l’image du Standard et de ses supporters," a fait savoir la direction dans un communiqué.

A lire aussi

Europa League - Accroché à Guimaraes, le Standard cède la deuxième place du groupe F à Francfort Standard: les deux grands regrets de Michel Preud'homme sur la scène européenne Jupiler Pro League - Le Standard vient à bout du Cercle, lanterne rouge, dans les arrêts de jeu Les joueurs du Standard agacés par les sifflets de Sclessin lors du match face au Cercle

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?