Benteke, Batshuayi, Origi: Jordan Lukaku INCENDIE les concurrents de son frère Romelu chez les Diables Rouges (vidéo)

Benteke, Batshuayi, Origi: Jordan Lukaku INCENDIE les concurrents de son frère Romelu chez les Diables Rouges (vidéo)

Dans un entretien accordé à Eleven Sports, Jordan Lukaku a sorti la sulfateuse. Après avoir ciblé Marc Wilmots, le cadet de Romelu a décidé de s'en prendre aux concurrents du Diable Rouge.

Jordan Lukaku a décidé de tout lâcher. Le défenseur de la Lazio Rome a décidé de vider son sac dans un entretien accordée à Eleven Sports. Il a notamment tenu à défendre son frère, très critiqué, mais aujourd'hui considéré comme le titulaire à la pointe de l'attaque de la sélection.

Pour Jordan, la presse doit se regarder dans la glace. "J'ai pas aimé comment la presse s'est comportée avec mon frère", affirme le joueur. "On l'a enterré trois fois, face à chacun de ses concurrents". Il s'en prend alors ouvertement à chacun des attaquants passés par les Diables Rouges pour concurrencer Romelu Lukaku.

"Il y a d'abord eu Christian Benteke. Il s'est blessé, sa rupture du tendon d'Achille. C'est donc Romelu qui devait jouer face à la Croatie (match décisif pour la qualification au Mondial 2010, ndlr). 'Oh mon Dieu, on doit jouer avec Lukaku... pfff...'. Doublé. Qualifié. Merci.". Il enchaîne alors avec le cas de Divock Origi. "Romelu commence mal la Coupe du Monde. Divock joue et là Wesley Sonck dit 'Ouais, Lukaku il est jeune mais Divock Origi aussi. Je crois qu'on a trouvé notre attaquant pour les dix prochaines années. Il me fait penser à O Fenomeno (Ronaldo, ndlr)'. OK. Les buts les plus importants, c'était contre qui ? Etats-Unis non ? Un but de ? Romelu. Un assist de ? Romelu pour Kevin De Bruyne. Merci", précise Jordan.

Il s'en prend enfin à Michy Batshuayi, en avançant un manque de qualité devant le but. "Michy, moi je l'aime bien, mais à la fin... le sang, c'est le sang ! Quand il joue et qu'il marque, je suis content pour lui. Mais ! On préfère Michy, pourquoi ? Petite semelle, la technique, il est beau à voir, on aime bien. Franchement techniquement excellent ? Buts !", répond Jordan avec virulence. "C'est ça qu'on veut d'un attaquant non ? Aujourd'hui, ce n'est plus assez. Ils doivent faire des feintes de frappe, faire des virgules, ça doit faire des serpents. Vous voulez quoi ? On a essayé de l'enterrer 1.000 fois. Tous ceux qui étaient en concurrence avec Romelu étaient soi-disant meilleurs que lui. Pourquoi ce n'est qu'avec lui ? Parce que ce n'est que avec lui !", s'énerve-t-il ensuite. "Romelu ne parle pas. Il dit que des trucs positifs en général. Il montre son mental, sa persévérance et malgré cela, on lui chie dessus. En vérité, tu sais quoi, rien à foutre".

Des propos virulents, qui risquent de mettre Romelu dans une situation délicate vis-à-vis de concurrents pour qui il a toujours montré beaucoup de respect. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Alexandre Braeckman

A lire aussi

Jordan Lukaku revient sur l'Euro 2016 et ALLUME Marc Wilmots: "Son plan, c'était de donner la balle à Hazard" (vidéo) Une Saint-Valentin inoubliable: Toby Alderweireld et sa compagne accueillent leur deuxième enfant (photo) "Tu étais pourri ce weekend": l'anecdote géniale de ce joueur de Chelsea concernant José Mourinho La sanction EXEMPLAIRE imposée par Cagliari à des supporters racistes La nouvelle prouesse des supporters de Dortmund: un splendide tifo déployé contre Francfort (photo) Le petit frère a battu le grand: l'Inter de Romelu battu par la Lazio de Jordan dans le choc du championnat d'Italie

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?