Italie: Naples écrase l'Atalanta Bergame (4-1)

Italie: Naples écrase l'Atalanta Bergame (4-1)

Naples, après sa défaite sur tapis vert face à la Juventus, a repris contact avec le terrain par une démonstration de puissance offensive face à une Atalanta Bergame dépassée (4-1), samedi lors de la 4e journée de Serie A.

Un doublé du Mexicain Hirving Lozano et des buts de Matteo Politano et Victor Osimhen - le premier en Serie A pour le Nigérian arrivé cet été de Lille - ont scellé le sort du match lors de quarante-cinq premières minutes à sens unique.

L'attaquant slovène de la "Dea" Josip Ilicic n'a pu empêcher le naufrage de son équipe pour sa première apparition sur les terrains après trois mois d'absence, à la suite de problèmes personnels et psychologiques.

Le but de son coéquipier Sam Lammers en fin de match ne suffira pas à rassurer l'entraîneur bergamasque Gian Piero Gasperini à quatre jours du coup d'envoi de la Ligue des champions, chez les Danois de Midtjylland.

Naples enchaîne par une troisième victoire en trois matches joués sur le terrain, avec l'impressionnant total de douze buts marqués pour un seul encaissé. Une sacrée réaction d'orgueil après la défaite sur tapis vert (3-0), accompagnée d'un point de pénalité, pour ne pas s'être rendu à Turin le 4 octobre pour le choc contre la Juventus, en raison de deux cas de Covid-19 dans l'effectif. L'affaire n'est toutefois pas close car le Napoli a fait appel.

Cette sanction semble avoir en tout cas décuplé l'envie des joueurs de Gennaro Gattuso, qui ont livré une première mi-temps de haut vol, malgré l'absence d'Insigne, blessé.

L'activité de Bakayoko, déjà affûté pour sa première apparition sous le maillot azzurro, la vitesse de Mertens et l'impact d'Osimhen ont asphyxié d'entrée l'Atalanta.

Lozano, de près (23e) puis d'une frappe du droit en finesse (27e), concrétisait cette domination. Avec quatre buts cette saison, le Mexicain a déjà marqué autant que toute la saison dernière.

Politano, d'une frappe du gauche imparable (29e), puis Osimhen, de loin (43e), finissaient d'assommer la "Dea" avant la pause. Pour célébrer ce premier but en Serie A, le Nigérian est tombé dans les bras de son entraîneur avant d'aller montrer aux caméras un t-shirt affichant un message de soutien à la mobilisation en cours dans son pays contre les violences policières.

"Osimhen nous apporte beaucoup, avec des solutions différentes. Un tournant cette victoire? Il est encore tôt", a estimé Gattuso.

Cette gifle ramène brutalement sur terre les Bargamasques, qui étaient en tête du classement avant la 4e journée, après une début se saison flamboyant qui les avait vu enchaîner trois victoires avec 13 buts marqués.

En sortant en seconde période Zapata, Gomez et Ilicic, Gian Piero Gasperini a lui semblé tourner assez rapidement la page pour penser, déjà, à la Ligue des champions. "Cette défaite doit être un signal d'alarme", a-t-il prévenu.

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?