L1: Marseille, le plein de confiance

L1: Marseille, le plein de confiance
L1: Marseille, le plein de confiance

L'Olympique de Marseille a regoûté à la victoire contre Bordeaux (3-1), samedi pour la 7e journée de Ligue 1, une excellente mise en bouche avant de retrouver la Ligue des champions mercredi.

Après quatre matches sans succès, l'OM s'est rassuré grâce à une frappe en lucarne de Florian Thauvin (5e) et un quasi doublé de Jordan Amavi, qui a marqué d'une tête lobée (54e) puis provoqué un but contre son camp de Pablo (64e).

Avec cette première victoire au Vélodrome de la saison, l'OM a retrouvé des certitudes avant de se rendre au Pirée, mercredi, pour affronter l'Olympiakos, son premier match de C1 depuis sept ans.

En championnat, Marseille remonte à la 5e place en attendant les résultats de dimanche, mais est assuré d'une bonne opération puisque les six clubs devant lui à l'aube de cette journée s'affrontent deux par deux.

Bordeaux, qui a marqué en fin de match par Josh Maja (83e), est 10e, malgré la première titularisation de sa seule - et tardive - recrue Hatem Ben Arfa. La co-meilleure défense du championnat a volé en éclat.

André Villas-Boas pourra tirer beaucoup d'enseignements positifs de ce match, où il a lancé ses dernières recrues, Michaël Cuisance, très bon, et Luis Henrique, entré en fin de match à la place de Dario Benedetto (84e).

L'entraîneur olympien avait assuré qu'il ne manquait qu'un déclic pour retrouver la confiance, un 3-1 contre Bordeaux y ressemble.

Cette fois son équipe a mieux joué, dans un nouveau système en 4-4-2 avec un duo d'attaque Thauvin-Benedetto qui doit encore perfectionner son entente, à l'image de cette action où ils ne vont pas au bout du une-deux (50e).

- Cuisance, belle première -

Autre bonne nouvelle, l'excellente première de Michaël Cuisance, en milieu axial, très disponible à la récupération comme à la construction, et passeur sur le troisième but, où il décale Amavi, dont le centre-tir est dévié par Pablo.

Pour que le tableau soit parfait, il ne manquait plus qu'un but de "Pipa" Benedetto, toujours muet, et qui perd le ballon que Jimmy Briand offre à Maja pour la réduction du score.

Face à l'Olympiakos, l'Argentin devrait retrouver le 4-3-3 avec Dimitri Payet, suspendu pour deux matches en L1.

Ce match complet naît aussi d'une entame réussie, pour une fois. "Flotov" l'a débloqué dès la 5e minute avec une des frappes enveloppées dont il a le secret, superbe, déclenchée des 25 mètres.

Cuisance s'est intelligemment effacé pour ouvrir le chemin du troisième but de la saison au champion du monde.

Il a manqué le quatrième une dizaine de minutes plus tard quand Benoît Costil a repoussé son penalty, après une poussette de Youssouf Sabaly sur Amavi (14e), dans presque tous les bons oups.

- Thauvin rate un penalty -

Après le penalty raté, le ballon a été bordelais, et on a pu entrevoir quelques entrechats d'HBA, des petits-dribbles ou des touchers légers.

Ben Arfa a cru marquer, dans un stade qu'il connaît bien, mais il était un poil hors-jeu (16e). Mais Bordeaux a peu été dangereux, deux fois par Toma Basic (25e, 73e), à chaque fois contré par Steve Mandanda, avant le but.

Plutôt que Ben Arfa, revenu de son exil manqué à Valladolid, on a surtout vu Amavi, hilare d'avoir marqué de la tête, un "glancing header" (coup de tête en clin d'œil), comme disent les Britanniques.

La passe était de Thauvin, encore décisif sur coup de pied arrêté.

Dommage que le Vélodrome soit vide, il aurait salué d'une ovation monstre le match d'Amavi, ex-souffre douleur qui avait reconquis ses supporters.

Il n'y avait personne non plus pour le premier "Jump" depuis la mort de son compositeur, Eddie Van Halen. Il faut dire que Marseille entrait en couvre-feu samedi soir et que le huis clos était impératif.

Mais les joueurs de l'OM ont tout fait pour le rendre moins amer, et pour la première fois de la saison "A la bien", la chanson de Soprano qui ne résonne qu'en cas de victoire, a retenti dans le Vélodrome.

Et mercredi soir, ce sera enfin la petite musique de la Ligue des champions...

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?