Ski alpin: Corinne Suter en embuscade à Crans-Montana

Ski alpin: Corinne Suter en embuscade à Crans-Montana
Ski alpin: Corinne Suter en embuscade à Crans-Montana
Ski alpin: Corinne Suter en embuscade à Crans-Montana

Reine inattendue de la vitesse l'an dernier, la Suissesse Corinne Suter aborde l'étape de Coupe du monde de Crans-Montana avec une double ambition: décrocher une première victoire à domicile et relancer sa lutte avec l'Italienne Sofia Goggia.

A 26 ans, la skieuse de Schwyz a changé de statut depuis qu'elle s'est révélée lors des Mondiaux d'Are (Suède) en 2019, avec des médailles d'argent en descente et de bronze en super-G, quelques mois après avoir frôlé l'amputation d'un pied en raison d'une infection.

Sur sa lancée, la jeune femme a remporté les globes de cristal dans les deux disciplines de vitesse la saison dernière grâce à sa régularité (6 podiums en descente et 5 en super-G depuis décembre 2019, dont trois victoires), intacte cette saison.

Mais il lui a fallu céder début janvier le dossard rouge de leader en descente à la championne olympique Sofia Goggia. Revenue d'une saison en enfer marquée par une fracture d'un bras à Garmisch, puis par la violence de la pandémie de Covid-19 dans sa ville de Bergame, la Lombarde compte 60 points d'avance et a signé mercredi le meilleur chrono du premier entraînement à Crans-Montana, devant la Suissesse.

- "Un billard" -

En super-G, Corinne Suter pointe à la deuxième place du classement de la Coupe du monde, mais à cinq points seulement de sa compatriote Lara Gut-Behrami, et à égalité avec la Tchèque Ester Ledecka qui brille également en snowboard.

Désormais guettée à chaque sortie, Suter tient à Crans-Montana une triple occasion de triompher enfin en terre helvète, avec deux descentes vendredi et samedi, puis un super-G dimanche pour compenser l'une des annulations de Saint-Moritz en décembre.

Deux fois dauphine l'an dernier des descentes remportées par Lara Gut-Behrami --lauréate du gros globe en 2016 et revenue cet hiver à son meilleur niveau--, la Schwytzoise connaît déjà les pièges de la "Mont Lachaux".

La piste valaisanne, qui devrait être balayée par le vent cette année, est célèbre pour ses mouvements de terrain, ses sauts, la technicité de son deuxième tiers et son mur final chauffé par le soleil.

Elle est "dure, glacée par l'eau que nous y avons injectée, un véritable billard", a expliqué mardi dans le quotidien Le Temps son patron Marius Robyr.

- Vlhova talonnée -

La station valaisanne verra s'affronter deux styles: la glisse et la puissance de Suter, doublées d'un gros travail technique en virage grâce au géant, contre la fougue de Goggia, voltigeuse perpétuellement à l'attaque.

L'étape suisse pourrait aussi bousculer le classement général, où la Slovaque Petra Vlhova ne devance plus que de 60 points la Suissesse Michelle Gisin, phénomène de polyvalence montée sur le podium dans chaque discipline et en pleine confiance.

Si la tenante du gros globe Federica Brignonne semble distancée, 8e à 346 points de Vlhova, le suspense a rarement été aussi haletant dans une Coupe du monde écrasée de 2016 à 2019 par l'Américaine Mikaela Shiffrin, en retrait cette saison après une longue pause forcée.

Reste à voir si la crise sanitaire, qui avait mis prématurément fin à la saison 2019/20, laissera celle-ci se dérouler jusqu'au bout: alors que l'irruption d'un variant plus contagieux du Covid-19 a perturbé le calendrier masculin, Crans-Montana a multiplié les tests pour préserver ses trois courses.

Programme de l'étape de Crans-Montana:

Vendredi: première descente, à 10h00

Samedi: deuxième descente, à 10h00

Dimanche: super-G, à 12h00

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?