Ligue des champions: auteur d'un doublé, Kylian Mbappé offre une belle victoire au PSG face au Bayern Munich (vidéo)

Le Paris Saint-Germain a fait un pas immense vers les demi-finales de la Ligue des champions en allant s'imposer (2-3) mercredi à Munich, sur la pelouse du tenant du titre qui, privé de Lewandowski, n'a pas résisté à la furia du duo Neymar-Kylian Mbappé.

Dans une rencontre de gala qui a tenu toutes ses promesses, le jeune prodige français a réussi un doublé (1-0, 3e et 3-2, 68e), et le Brésilien deux passes décisives. Marquinhos a marqué le deuxième but des champions de France (2-0, 28e).

Sans son buteur Robert Lewandowski blessé, le Bayern s'est incliné pour la première fois en Ligue des champions depuis plus de deux ans, et 19 rencontres consécutives sans défaite.

Le "Rekordmeister" a déployé comme attendu une extraordinaire puissance offensive (64% de possession, 30 tirs au but contre six seulement à Paris) mais, sans son buteur Robert Lewandowski, n'a pas su en tirer profit.

Eric Maxim Choupo-Moting (1-2, 37e), le remplaçant du Polonais, et Thomas Müller (2-2, 60e) ont limité la casse, mais le Bayern peut se mordre les doigts d'avoir manqué un nombre incalculable d'occasions.

Pour espérer continuer son parcours dans la compétition reine, les Allemands vont devoir trouver une formule magique dans une semaine à Paris, car Lewandowski ne sera toujours pas de retour, comme il l'a confirmé lui-même mercredi.

Cinq titulaires absents au PSG

Après sa victoire 4-1 à Barcelone au tour précédent, Paris a confirmé qu'il savait voyager chez les grands d'Europe, et se pose un peu plus comme un favori à la victoire finale.

Pour cette "revanche" de la finale de l'an dernier, remportée 1-0 par le Bayern, le Paris SG était pourtant affaibli par l'absence de plusieurs joueurs clé. Marco Verratti, Alessandro Florenzi (Covid-19), Leandro Paredes (suspendu), Layvin Kurzawa (mollets) et Mauro Icardi (cuisse), cinq titulaires du succès au Camp Nou en février dernier face au Barça, n'étaient pas à Munich.

"Il nous manque des joueurs, mais le plus important c'est la force collective, avait estimé Mauricio Pochettino, le coach parisien, avant le match. "Pour nous, il s'agit de prouver à nous-mêmes que nous sommes capables de battre un rival comme le Bayern qui a montré qu'il était le meilleur club d'Europe aujourd'hui".

Côté Bayern, Hansi Flick avait choisi de reconduire intégralement le onze de départ de la victoire samedi à Leipzig, avec Eric Maxim Choupo-Moting, un ancien du PSG, en position d'avant-centre.

Le match est parti à 100 à l'heure. Après une première alerte sur le but de Kaylor Navas avec une tête sur la barre de Choupo-Moting, Kylian Mbappé a ouvert le score dès la 3e minute pour Paris!

La classe de Mbappé

Sur le tir puissant du Français, Manuel Neuer, l'assurance-vie du Bayern depuis des années, s'est incroyablement troué, en ne bloquant pas un ballon qui arrivait droit sur lui.

Vexé, le Bayern a mis la pression. Plusieurs fois, Navas a sauvé les Parisiens: seul face à Müller (10e), puis avec un arrêt réflexe phénoménal sur une tête plongeante dans les six mètres de Leon Goretzka (19e), ou encore sur des tirs lointains de Pavard (20e, 53e).

Mais le PSG a doublé la mise sur sa deuxième attaque dangereuse. Marquinhos, que la défense croyait hors jeu, s'est retrouvé seul devant Neuer et n'a pas tremblé (2-0, 28e).

Les Allemands ont continué à dominer, et Choupo-Moting a récompensé l'équipe de ses efforts d'un but de la tête sur un centre de Pavard (1-2, 37e). La deuxième période a démarré sur le même tempo. Et Thomas Müller a égalisé à l'heure de jeu, en reprenant de la tête un coup franc de Kimmich (2-2, 60e).

Mais Mbappé a donné la victoire aux siens d'un but de très grande classe, entre les jambes de Jérôme Boateng et hors de portée de Neuer.

REVIVRE LES MEILLEURS MOMENTS:

C'est terminé!

88e: au tour de Müller de se procurer une grosse occasion! Trouvé par Coman dos au but, l'Allemand se retourne et tente sa chance. Il se contre lui-même et sa tentative passe à quelques centimètres du montant parisien.

86e: Alaba est servi en retrait par Eric Maxim Choupo-Moting. Son tir croisé frôle le poteau droit de Keylor Navas.

68e: BUT POUR LE PSG! Mbappé redonne l'avance aux Parisiens après une belle contre-attaque rondement menée.

61e: BUT POUR LE BAYERN MUNICH! Thomas Müller égalise d'une belle tête. C'est 2-2.

53e: Benjamin Pavard réalise un très bel enchaînement contrôle-frappe qui oblige Navas à une superbe parade au sol.

52e: Neymar perd son duel avec Neuer, le ballon revient sur Di Maria dont la frappe est repoussée sur sa ligne par Davies. Quelle opportunité!

MI-TEMPS

37e: BUT POUR LE BAYERN MUNICH! Eric-Maxim Choupo-Moting réduit rapidement l'écart. Quel match!

28e: BUT POUR LE PSG! Marquinhos double la mise sur une passe lumineuse de Neymar.

18e: sur un coup-franc, Joshua Kimmich dépose le ballon sur la tête de Goretzka qui, à bout portant, bute sur Keylor Navas. Quel arrêt!

9e: le Bayern attaque et, suite à une tête de Leon Goretzka, le ballon arrive sur Thomas Müller. A bout portant, il ne parvient pas à tromper Keylor Navas qui capte le ballon. Quelle occasion!

2e: BUT POUR LE PSG! Kylian Mbappé, lancé en profondeur, ouvre déjà le score pour les Français!

1e: coup d'envoi de ce match!

Voici la composition des équipes:

Bayern Munich: Neuer, Süle, Pavard, Kimmich, Sané, Coupo-Moting, Goretzka, Hernadez, Müller, Alaba, Coman.

PSG: Navas, Kimpembe, Marquinhos, Mbappé, Neymar, Di Maria, Danilo, Diallo, Draxler, Gueye, Dagba.

L'AVANT-MATCH:

Sept mois après le sacre des Bavarois face aux Parisiens à Lisbonne (1-0), le tirage au sort a réservé un nouveau choc entre les deux formations dès les quarts de cette nouvelle édition.

Si le leader de Bundesliga a bien préparé la rencontre avec un succès ce week-end chez son dauphin Leipzig (1-0), Paris s'est incliné en championnat à Lille (1-0) et a laissé le club nordiste prendre 3 points d'avance en tête de la Ligue 1.

La qualification contre Barcelone en huitièmes avait renforcé les ambitions des Parisiens, le faux pas lillois a fait resurgir leur fébrilité, à l'image de Neymar, exclu en fin de partie.

Mais le Brésilien sera bien là en C1 pour tenter d'effacer ses larmes de Lisbonne et entretenir l'espoir d'une qualification face à des Bavarois, privés de leurs buteurs Robert Lewandowski (blessé) et Serge Gnabry (Covid-19). Mais Les Parisiens ont également des absents: Marco Verratti et Alessandro Florenzi (Covid-19), Leandro Paredes (suspendu) et Mauro Icardi (blessé).

L'autre quart, délocalisé à Séville, oppose deux anciens vainqueurs de la Ligue des champions, Chelsea et Porto.

RTLSport avec AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?