Avec la puissance de Lukaku: voici les 5 joueurs-clés du sacre de l'Inter Milan

Avec la puissance de Lukaku: voici les 5 joueurs-clés du sacre de l'Inter Milan

L'Inter Milan, qui s'est imposée samedi sur la pelouse de Crotone, est devenu championne d'Italie de football, pour la 19e fois de son histoire, grâce au match nul dimanche entre Sassuolo et l'Atalanta Bergame (1-1).

De la puissance de Romelu Lukaku à la renaissance de Christian Eriksen, en passant par l'élégance de Nicolo Barella, cinq joueurs symbolisent le retour au premier plan de l'Inter Milan, qui a décroché dimanche son 19e scudetto.

Romelu Lukaku, la puissance

"Big Rom" est depuis deux saisons l'arme numéro un de l'Inter, à la fois une "montagne" de muscles très difficile à bouger dos au but et une flèche ultra-rapide une fois lancé dans l'espace.

Avec 21 buts, l'international belge de 27 ans a souvent débloqué les situations et pris une importance toujours plus importante dans cette équipe.

Signe de sa confiance grandissante, son face à face mémorable avec Zlatan Ibrahimovic (en Coupe d'Italie) finalement remporté contre le Suédois.

Voulu par Antonio Conte à son arrivée à l'Inter en 2019, Lukaku s'est épanoui avec l'entraîneur et forme avec l'Argentin Lautaro Martinez, 23 ans (15 buts), l'un des duos offensifs les plus efficaces en Europe.

Nicolo Barella, l'élégance

Lui aussi a grandi lors de sa deuxième saison sous la tunique nerazzurra.

L'international italien de 24 ans, aux allures d'étudiant sage, s'affirme comme la meilleure rampe de lancement de l'Inter, un métronome dont dépend souvent le rythme de l'équipe. Travailleur et élégant, il est l'un des joueurs indispensables.

Son entente avec Achraf Hakimi, l'homme du couloir droit, a été l'une des grandes satisfactions de la saison. Le sélectionneur italien Roberto Mancini en profite aussi et lui accorde une confiance de plus en plus grande dans la Nazionale.

Achraf Hakimi, la fulgurance

L'international marocain, transfert phare de l'été dernier (40 millions d'euros), a mis quelques mois pour trouver ses marques dans cette équipe moins offensive que le Borussia Dortmund où il avait été prêté par le Real Madrid entre 2018 et 2020.

Mais l'Inter a rapidement pu compter sur ses accélérations dévastatrices à droite et sur sa qualité de centre. Il est une redoutable flèche en contre et a marqué 7 buts pour sa première saison en Serie A.

Conte l'a surtout félicité pour pour sa progression en phase défensive, après avoir beaucoup insisté sur ses marges de progression en la matière lors de premiers mois, marqués notamment par une erreur ayant coûté cher, en Ligue des champions, contre le Real Madrid.

A 22 ans, il a tout pour devenir grand en Italie, avec un profil qui a peu d'équivalents en Serie A.

Christian Eriksen, la renaissance

Le retour en grâce du Danois de 29 ans, comme celui d'Ivan Perisic, a été l'une des clés de la solidité retrouvée de l'Inter dans la seconde partie de saison.

"Conte et moi avions besoin de mieux nous connaître", a assuré Eriksen qui, après un an sans convaincre, est devenu titulaire au milieu depuis février.

Il a profité de la grosse déception Arturo Vidal, un joueur ardemment désiré par Antonio Conte l'été dernier mais qui n'a été que l'ombre du joueur intense et physique qu'il était à la Juventus.

Relancé par un coup franc décisif en Coupe d'Italie contre Milan (2-1), Eriksen a retrouvé la confiance dans un rôle de meneur bas, auteur d'un but capital à Naples (1-1) puis d'un des buts décisifs pour le titre samedi à Crotone (2-0).

Samir Handanovic, la persévérance

Le trio défensif Skriniar-De Vrij-Bastoni est pour beaucoup dans ce scudetto (l'Inter est la meilleure défense de Serie A). Avec derrière eux un gardien et capitaine Samir Handanovic solide, malgré quelques "boulettes" en fin de parcours.

A 36 ans et avec plus de 500 matches de Serie A au compteur, ce titre a une saveur particulière pour le portier slovène car c'est son tout premier. Arrivé en 2012, après le dernier trophée nerazzurro (Coupe d'Italie 2011), il n'avait connu depuis que des déboires avec l'Inter.

Avec ce titre, c'est la tête haute qu'il va pouvoir discuter de son avenir avec ses dirigeants (fin de contrat en 2022). Ils n'ont pas encore décidé s'il serait toujours le gardien titulaire la saison prochaine.

A lire aussi

Inter Milan: quand on aime, on ne Conte pas Inter Milan: un premier titre "made in China", mais pour quel avenir? Romelu Lukaku et l'Inter Milan décrochent le titre de champion d'Italie Une parade de champion: quand Romelu Lukaku fête le titre dans les rues de Milan (vidéo) Pelouse envahie, bus bloqué, match reporté: les supporters sèment le CHAOS dans le stade de Manchester United (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?