Rugby: la jauge portée à 14.000 spectateurs au Stade de France pour la finale de Top 14 vendredi

Rugby: la jauge portée à 14.000 spectateurs au Stade de France pour la finale de Top 14 vendredi

La jauge sera portée de 5.000 à 14.000 spectateurs au Stade de France pour la finale du Top 14 de rugby opposant vendredi soir Toulouse à La Rochelle, a annoncé mardi Matignon à l'AFP.

"Considérant le caractère exceptionnel de la finale du Top 14, l’évolution favorable de la situation sanitaire, la proximité de la date du 30 juin, à laquelle les restrictions de jauge dans les stades seront levées, et les spécificités du Stade de France en termes de capacité d’accueil et d'organisation des flux, le Premier ministre a décidé d’accepter la demande de la Ligue nationale de rugby d’organiser la finale du Top 14 avec 14.000 spectateurs au Stade de France", a indiqué Matignon.

"Au-delà du respect des règles de distanciation déjà applicables et de la mise en place du pass sanitaire, le public sera réparti dans trois zones étanches, et sur l’ensemble des tribunes ouvertes du stade, afin de permettre la plus grande distanciation possible entre les spectateurs", ont précisé les services du Premier ministre Jean Castex.

La semaine passée, en marge des demi-finales de Top 14 organisées à Lille, le président de la Ligue (LNR) René Bouscatel, également ancien patron du Stade toulousain, avait trouvé "dommage" et exprimé sa "frustration" de ne pas pouvoir accueillir plus de 5.000 personnes au Stade de France.

Passionné de rugby, et proche de dirigeants de la Fédération (FFR), Jean Castex avait lui-même assisté à la demi-finale Toulouse - Bordeaux-Bègles samedi dernier.

Comme le veut la tradition, le président Emmanuel Macron sera présent vendredi soir au Stade de France pour cette finale opposant les deux meilleures équipes de la saison régulière, remake de la finale de Coupe d'Europe il y a un mois remportée par Toulouse (22-17).

Les Rouge et Noir espèrent à cette occasion réaliser le doublé Coupe d'Europe - championnat de France, un exploit qu'ils avaient déjà accompli en 1996 et reproduit depuis par Toulon en 2014.

A l'inverse de Toulouse, qui a déjà soulevé 20 fois le Bouclier de Brennus, La Rochelle, valeur montante du rugby français depuis quelques années, est en quête de son premier titre majeur.

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?