Euro de basket: les Françaises fidèles au dernier carré

Euro de basket: les Françaises fidèles au dernier carré
Euro de basket: les Françaises fidèles au dernier carré

Les basketteuses françaises ont battu la Bosnie-Herzégovine 80 à 67, mercredi à Strasbourg en quarts de finale de l'Euro-2021, atteignant pour la septième fois consécutive le dernier carré d'un Championnat d'Europe, une série débutée en 2009, lors du dernier sacre continental des Bleues.

Pour une place pour une cinquième finale consécutive en Championnat d'Europe après quatre médailles d'argent d'affilée (2013, 2015, 2017, 2019), les joueuses de Valérie Garnier affronteront samedi le Bélarus, à Valence (Espagne) en demies, pour un remake de la demi-finale de l'Euro 2009.

Le tableau des Françaises vers la finale de l'Euro-2021 s'est clairement dégagé à l'issue du premier tour totalement maîtrisé par les coéquipières d'Endy Miyem, puisqu'elles ont la garantie d'éviter les autres cadors du basket européen féminin, l'Espagne, la Serbie, la Belgique et la Russie, avant la finale.

Mercredi en début de soirée au Rhénus, elles ont souffert pour leur dernier match devant le public français avant de prendre la direction de l'Espagne et de Valence où se disputera le dernier carré de la compétition européenne.

Comme depuis le début de l'Euro-2021, les Françaises ont mis du temps à prendre la mesure de leur adversaire, la faute à une faible adresse au tir (autour d'un tiers des paniers inscrits durant près d'un quart d'heure de jeu), notamment sur les lancers francs, secteur qui avait frisé la perfection contre la Russie (24/27) dimanche en match de groupes.

"On a été alerté par ce match. C'est bien beau d'être favoris, il y a tout ce qui se passe consciemment et inconsciemment. On a eu du mal à démarrer ce match, ce ne sera pas la même chose parce que l'on sait que l'on n'est pas en demi-finale sans qualité", a estimé Valérie Garnier.

- Johannes pour faire grimper l'écart -

Grâce aux interceptions de Sandrine Gruda, aux paniers de Gabby Williams et à la bonne rentrée d'Iliana Rupert, plus utilisée par Valérie Garnier mercredi soir que durant les trois premiers matches de groupes, les Françaises ont progressivement fait la différence au score, sans paniquer face à l'équipe surprise du championnat d'Europe.

Au retour des vestiaires, Marine Johannes a parfaitement réglé la mire, avec deux tirs primés et un panier à deux points dans la périphérie, pour faire grimper l'écart à 16 points (49-33, 23e), mais la pivot de la Bosnie, la Bahaméenne naturalisée Jonquel Jones, a permis à ses coéquipières de recoller au score (51-46, 28e).

Jones a terminé la rencontre en affolant les statistiques avec 29 points et 24 rebonds, confirmant son statut de joueuse la plus prolifique de l'Euro. Valérie Garnier avait prévenu avant le match qu'il faudrait peut-être accepter le fait qu'elle inscrive plus de vingt points, à condition de bien museler les coéquipières de Jones, ce que la défense française emmenée par une excellente Valériane Vukosavljevic, a réussi à réaliser.

Les Françaises disposent toutefois d'un banc bien plus fourni et les coéquipières d'Endy ont pu entamer les dix dernières minutes avec à nouveau seize points d'avance, sur un panier à trois points de Johannes au buzzer (63-47).

"J'ai la chance d'avoir un roster (effectif) de douze joueuses qui peuvent s'exprimer de manière efficace. On a fait le choix d'emmener les joueuses dans les rotations pour garder de la fraîcheur sur la fin de la compétition", a apprécié la sélectionneuse, alors que cet aspect avait joué des tours par le passé aux Françaises.

Les Bleues ont ensuite pu gérer, pour s'imposer finalement de 13 points. Favorites pour le titre européen, elles peuvent continuer à rêver de l'or qui leur tourne le dos depuis 2009, alors qu'elles ont remporté leur quatre matches de la compétition avec une confortable avance.

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?