Euro de basket: "Ce n'était qu'une étape et on veut aller au bout", prévient Valériane Vukosavljevic

Euro de basket: "Ce n'était qu'une étape et on veut aller au bout", prévient Valériane Vukosavljevic

"Ce n'était qu'une étape et on veut aller au bout", a prévenu l'ailière de l'équipe de France de basket Valériane Vukosavljevic, après la qualification pour les demi-finales de l'Euro-2021 grâce à la victoire en quarts contre la Bosnie-Herzégovine 80 à 67, mercredi à Strasbourg.

Q: Quel est votre sentiment à l'issue de ce quart de finale, un peu plus compliqué que prévu?

R: "C'est une très belle équipe de Bosnie, elles ont de très bonnes joueuses qui se sont un peu révélées sur la compétition, poussées par leur public et leur pays. On savait que ça allait être compliqué. On savait qu'elles allaient nous poser des problèmes. En début de match, les joueuses sont fraiches, elles mettent des paniers, elles prennent les opportunités. Mais petit à petit, on voit qu'elles sont plus fatiguées, elles arrivent moins à développer leur jeu. C'est notre force, on arrive à museler les équipes et c'est ce que l'on a encore fait ce soir."

Q: Comment peut-on défendre sur une joueuse comme Jonquel Jones, qui a inscrit 29 points et pris 24 rebonds?

R: "Jonquel, je la connais personnellement. J'ai joué contre elle plusieurs fois. Elle apporte énormément à cette équipe de Bosnie, elle la met dans une autre dimension. C'est une joueuse de calibre WNBA, potentielle MVP. On savait que l'on aurait du travail face à elle, on en a eu. Maintenant, on savait aussi que si elle mettait trente points et que les autres en mettait moins, nous allions gagner. Des fois, il faut faire des sacrifices. Ce soir, c'était peut-être de la laisser elle plus briller, mais verrouiller toutes les autres autour."

Q: Vous voici dans le dernier carré à Valence, avec le billet en poche pour les qualifications pour le Mondial-2022 et une demi-finale contre le Bélarus.

R: "On est contente et fière d'avoir atteint ce stade de la compétition. Mais ce n'est pas terminé. Le quart de finale, ce n'était qu'une étape et on veut aller au bout. Ça ne change pas depuis le début de la compétition. Avoir le billet pour les qualifications pour le Mondial, ça faisait aussi partie des objectifs, c'est chose faite, mais on est concentrées sur la fin de la compétition. Le Bélarus, c'est un nouveau challenge. On ne les a pas du tout vu jouer. On sait que c'est une belle équipe qui a battu l'Espagne, on a deux jours pour se préparer mais on sera prêtes. C'est une équipe qui est souvent sur les tableaux des phases finales, mais on ne la connait pas spécialement comme on peut connaitre la Serbie, l'Espagne ou la Belgique."

Propos recueillis en zone mixte

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?