Wout van Aert enfonce le clou après les propos de Remco Evenepoel: "Il n’a pas fait que ce qu’on lui avait demandé"

Wout van Aert enfonce le clou après les propos de Remco Evenepoel: "Il n’a pas fait que ce qu’on lui avait demandé"

L'échec de la Belgique lors de ses Mondiaux sur route à domicile le week-end dernier à Louvain a laissé des traces, les deux leaders Remco Evenepoel et Wout van Aert s'invectivant par voie de presse ces derniers jours.

Wout van Aert, favori de ces championnats du monde, n'a pas répondu à l'attente (11e à plus d'une minute du Français Julian Alaphilippe).

Evenepoel qui se sentait des "jambes de feu" a estimé jeudi que la tactique de l'équipe belge "était floue", lui ôtant "une vraie chance de devenir champion du monde".

Ambiance au plat pays, où cette querelle entre deux des sportifs les plus adulés du pays vire au psycho-drame.

Le Brabançon s'était mis au service de l'équipe. A contre-coeur visiblement: "J'ai fait ce que l'on m'a demandé", a-t-il répondu après le titre d'Alaphilippe, son équipier chez Deceuninck.

Des propos qui n'ont guère plu à son compatriote Wout van Aert, grand favori des Mondiaux, mais qui n'a pas eu les jambes pour s'imposer.

"Je regrette ces propos peu intelligents de Remco", a commenté jeudi dernier van Aert.

Ce lundi, le coureur de 27 ans en a rajouté un couche lors d'une interview accordée à Radio 1. "Il m’a contacté, mais ce fut très court."

Van Aert est toujours irrité. "Tout d’abord, nous aurions dû en discuter entre nous, il y a de la place pour cela au sein de l’équipe. Un plateau de télévision n’était pas le lieu approprié. En outre, je trouve un peu étrange que Evenepoel dise qu’il connaît la tactique à l’avance et qu’il veut suivre, puis qu’il affirme ensuite qu’il ne pense pas que ce soit clair et qu’il veut rouler pour lui-même. Je suis vraiment tombé des nues quand j’ai vu ça à la télévision."

D'après le champion de Belgique, "Remco n’a pas fait que ce qu’on lui avait demandé pendant la course". "Ce n’était pas à lui d’attaquer à 180 kilomètres de la fin, c’était plutôt une tâche pour Victor Campenaerts par exemple. Il était également prêt pour cela."

Evenepoel et van Aert devront en tout cas trouver un terrain d'entente d'ici les prochains championnats du monde. "Je pense que nous pouvons parfaitement courir ensemble, mais Remco doit encore faire des progrès en termes de communication. Il y aura des courses qui conviendront mieux à Remco et alors je me sacrifierai certainement pour lui. Mais nous devons discuter de ces choses entre nous."

RTL SPORT avec AFP

A lire aussi

Une statue de Remco Evenepoel dévoilée... au Portugal ! (photo) "J'aurais pu devenir champion du monde": Remco Evenpoel s'en prend à l'équipe belge après les Mondiaux de cyclisme "Un virage à 180 degrés": furieux, Wout Van Aert TACLE Remco Evenepoel sur ses critiques "Ils m'ont percuté à 60 km/h et m'ont menacé avec une machette": un cycliste d'une équipe belge se fait agresser et voler son vélo (photo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?