Insultes racistes et bagarre: des fans hongrois s'en sont pris à la police à Wembley (vidéo)

Insultes racistes et bagarre: des fans hongrois s'en sont pris à la police à Wembley (vidéo)

Une brève échauffourée a opposé des supporters hongrois et des policiers anglais dans les tribunes du stade de Wembley, mardi, quelques minutes après le début du match de qualifications pour le Mondial-2022 entre l'Angleterre et la Hongrie.

La police londonienne a expliqué sur son compte twitter que des officiers de police étaient entrés dans la tribune des supporters visiteurs pour procéder à l'interpellation d'un fan accusé de "troubles graves à l'ordre public" pour avoir proféré des insultes racistes contre un steward. "Alors que les officiers procédaient à l'arrestation, un désordre mineur a éclaté impliquant d'autres spectateurs", a ajouté la police, toujours sur Twitter. "L'ordre a été rapidement rétabli et aucun autre incident n'est à noter pour l'heure."

D'après les images de télévision, des coups ont été échangés, la police faisant usage de matraques pour repousser les éléments les plus violents, alors que la très grande majorité des centaines de supporters hongrois ne se sont intéressés qu'au match. Après la rencontre, les deux sélectionneurs se sont montrés très prudents sur l'incident.

"C'est difficile pour moi de commenter, je n'en ai entendu parler que par les journalistes. Tant que je n'en sais pas plus, je préfère rester concentré sur le football", a balayé le coach des Three Lions Gareth Southgate. Son homologue Marco Rossi a aussi préféré "ne pas commenter cette situation". "Ce n'est pas mon travail et tout ce que je dirais pourrait être mal interprété", a-t-il glissé.

Mais la Hongrie pourrait bien faire l'objet de nouvelles sanctions. La fédération anglaise a annoncé sur Twitter qu'elle allait "mener une enquête et transmettre (les éléments sur) cet incident à la FIFA". La fédération hongroise avait déjà écopé d'un match à huis clos et d'une amende par la Fifa à l'issue du match aller entre les deux équipes, remporté 4-0 par l'Angleterre et durant lequel des joueurs anglais avaient été visés par des cris racistes.

Un tweet a été intégré à cet endroit. Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Alexandre Braeckman

A lire aussi

"A 2cm près, je ne marchais plus": les confidences glaçantes de Neymar sur sa blessure au Mondial 2014 (vidéo) Le gardien de l'Union Saint-Gilloise sort un arrêt MONSTRUEUX devant Ronaldo, qui répond par un triplé (vidéos) Les espoirs confirment: les Diablotins ont dompté le Danemark et se rapprochent de l'Euro 2023 (vidéo) Ils marquent, célèbrent leur but et se font agresser: les joueurs polonais subissent des jets de bouteilles (vidéo) L'entraîneur de l'Atlético Madrid a demandé à un de ses joueurs de recruter Lionel Messi Alerte à l'opération XXL: Manchester City voudrait s'offrir Erling Haaland En pleine détresse mentale, Neymar reçoit de jolis soutiens de ses coéquipiers (photo) La FIFA pense à Israël et ses voisins pour organiser la Coupe du Monde en 2030

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?