Angleterre: débuts victorieux pour Rangnick avec Manchester, Tottenham enchaîne

Angleterre: débuts victorieux pour Rangnick avec Manchester, Tottenham enchaîne
Angleterre: débuts victorieux pour Rangnick avec Manchester, Tottenham enchaîne
Angleterre: débuts victorieux pour Rangnick avec Manchester, Tottenham enchaîne

Manchester United n'a pas raté ses débuts sous les ordres de Ralf Rangnick en battant Crystal Palace (1-0), dimanche, et Tottenham a enchaîné une troisième victoire de rang contre Norwich (3-0), pour la 15e journée de Premier League.

. Manchester United recolle

Dirigé pour la première fois par l'Allemand Ralf Rangnick, Manchester United a poursuivi sa bonne série en battant Crystal Palace, pour se replacer dans la course à la Ligue des champions.

Avec 24 points, les Red Devils n'ont que trois unités de retard sur le 4e, West Ham qui occupe la dernière place qualificative pour la C1 en fin de saison.

Après avoir reçu son permis de travail en milieu de semaine, Rangnick n'a pas eu beaucoup de temps pour impulser de nouvelles idées et il a reconduit le onze qui avait disposé d'Arsenal (3-2), jeudi, pour le dernier match de l'intérimaire Michael Carrick.

Pendant la première moitié du premier acte, on a tout de même vu un Manchester United bien plus actif sur le terrain, pressant haut et ne ménageant pas ses efforts, à l'image d'un Marcus Rashford très remuant sur le front de l'attaque.

"Globalement, je suis plus que satisfait", a réagi le coach après le match. "J'ai été agréablement surpris par le niveau physique et l'intensité de la première demi-heure. La seule chose qui a manqué, c'est de marquer un, deux ou trois buts", a-t-il ajouté.

Malgré un second acte moins maîtrisé, La délivrance est venue sur un but de Fred, d'une frappe dans la lucarne, à moins d'un quart d'heure de la fin (1-0, 77e), quelques instants après que Jordan Ayew eut raté une énorme occasion, sur un corner (74e), pour l'équipe de Patrick Vieira.

Ce succès doit d'ailleurs beaucoup au fait que Manchester a gardé sa cage inviolée à domicile pour la première fois de la saison, un de ses gros points faibles jusqu'ici.

"Il était évident qu'on ne pouvait pas jouer tout le match avec ce même niveau d'intensité. Au final, on a mérité de gagner, je suis très content de ne pas avoir pris de but, et du très beau but (marqué)", a conclu Rangnick.

Si certaines options, comme le fait de placer Bruno Fernandes sur le côté, n'ont pas forcément convaincu, le match contre Berne en C1, sans enjeu, mercredi, laissera un peu de temps à Rangnick pour imprimer davantage sa marque sur l'équipe.

Avec sa participation assurée comme premier du groupe aux huitièmes de finale de la C1 et sa place en embuscade en championnat, Manchester United est encore en position pour réaliser une saison satisfaisante.

. On n'arrête plus Tottenham

Après des victoires contre Leeds et Brentford, les Spurs ont continué à capitaliser contre des équipes à leur portée en dominant facilement Norwich (3-0), lanterne rouge depuis la première victoire de Newcastle en championnat, samedi, contre Burnley (1-0).

Un succès contre des Canaris qui n'avaient plus perdu depuis 4 journées et qui permet même aux Londoniens, avec 25 points, de se placer dans la roue de West Ham (4e avec 27 unités).

Si Harry Kane est encore resté muet, Lucas Moura a ouvert le score dès la 10e minute d'une frappe superbe de 22 mètres, avant que Davinson Sanchez ne double le score en seconde période (2-0, 67e) et que Son Heung-min ne clôture la marque (3-0, 77e).

Avant leur match décisif pour la qualification en Ligue Europa Conférence jeudi, contre Rennes, les Spurs ont fait le plein de confiance et affichent un visage aux antipodes de l'apathie manifestée sous Nuno Espirito Santo en début de saison.

Dans les autres matches, après le coup d'arrêt contre Manchester City (2-1), Aston Villa a repris sa marche en avant sous les ordres de Steven Gerrard, en dominant Leicester (2-1) grâce à deux buts sur coups de pied arrêtés du défenseur Ezri Konsa. Les Villans reviennent dans la première partie du classement (10e avec 19 points), juste devant les Foxes.

Leeds a, quant à lui, arraché un point important dans la lutte pour le maintien, grâce à Patrick Bamford au bout du temps additionnel (2-2, 90+5). Les Peacocks, 14e, ont 6 points d'avance sur la zone rouge.

AFP

A lire aussi

L'Atlético Madrid au bord du gouffre à Porto "Il est toujours par terre en train de pleurer": un entraîneur fracasse son attaquant en conférence de presse Un club de foot dévoile un maillot à code QR pour défendre les droits humains au Qatar (photo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?