Le Standard prend des décisions drastiques après les incidents du derby contre Charleroi

Le Standard prend des décisions drastiques après les incidents du derby contre Charleroi

Le Standard et Charleroi s'affrontaient dimanche soir dans le derby wallon. Les choses ont dégénéré à l'heure de jeu lorsque les supporters liégeois ont lancé des fumigènes à l'heure de jeu alors que Charleroi menait 0-3. L'arbitre a fini par arrêter définitivement le match.

Le Standard de Liège a communiqué ce lundi matin au lendemain des débordements qui ont eu lieu lors du derby wallon contre Charleroi.

"Le Standard de Liège déplore et condamne fermement les incidents qui ont eu lieu à Sclessin ce dimanche 5 décembre lors du derby wallon", annonce d'emblée le club. "Si nous comprenons très bien qu’il existe un mécontentement de nos supporters par rapport à la situation sportive actuelle, nous ne pouvons tolérer qu’une minorité dépasse largement les bornes et commette des actes illégaux dans l’enceinte ou autour de notre stade comme cela est arrivé hier soir, mettant ainsi en danger l’intégrité physique d’autres personnes."

Après que l'arbitre a mis fin au match à la 87e minute de jeu, suite à des jets de fumigènes, des dizaines de 'supporters' sont montés sur la pelouse pour provoquer les supporters carolos. Un fumigène a même été tiré en direction de leur tribune. Heureusement, il n'y a pas de blessé signalé. "Un stade de football doit rester un lieu où les lois sont respectées et où les gens présents sont en sécurité", tonne encore le Standard.

Sanctions

"Dès lors, notre club a décidé de prendre plusieurs mesures fortes :  

- une fermeture du 1er étage de la tribune 3 (D3, E3, F3) et du 1er étage de la tribune 4 (E4) à partir du prochain match à domicile et jusqu’à nouvel ordre.

- un arrêt de la vente de tickets pour nos matches à domicile. 

- une interdiction de ventes de tickets aux groupes d’animations pour nos matches en déplacement jusqu’à nouvel ordre. 

Les autorités de la Ville de Liège soutiennent ces actions", annonce dès los le club légeois.

Malgré la gravité des faits et la radicalité des mesures prises, la direction affirme qu'elle reste ouverte au dialogue. "Le Standard de Liège, la Famille des Rouches et les autorités liégeoises sont ouverts au dialogue et proposent ensemble une entrevue avec les groupes de supporters concernés", conclut le communiqué.

La Pro League a déjà condamné ces incidents et a annoncé qu'elle envisageait de prendre des mesures.

Amaury Detroz

A lire aussi

"Jusqu'à la fin de l'année": la Pro League annonce sa sanction après les débordements de ce week-end "Ce sont des scènes de guerre": l'Union Belge appelle à une "politique uniforme de tolérance zéro" Appel au boycott, démission du CEO et fin du dialogue: la réponse cinglante des ultras du Standard (photos) Bernd Storck devient le nouvel entraîneur de Genk

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?