Des investisseurs russes, intéressés par le Standard, auraient été dégoûtés par les incidents de dimanche

Des investisseurs russes, intéressés par le Standard, auraient été dégoûtés par les incidents de dimanche

Le Standard se cherche de nouveaux investisseurs. L'idée était de pouvoir disposer de plus de ressources pour reconstruire le club. Bruno Venanzi a affirmé qu'une augmentation de capital serait effective en janvier prochain, avec une liste de 4, voire 5 investisseurs potentiels intéressés par le projet. 

Selon La Dernière Heure, l'un de ses investisseurs était présent dimanche au Standard pour le choc face à Charleroi. Un groupe venu de Russie et qui n'aurait pas vraiment apprécié le match et encore moins le comportement des supporters, qui ont provoqué l'arrêt du match. Si l'on ne sait pas encore quelle sera leur décision, elle pourrait être influencée par ces scènes qui font couler beaucoup d'encre.

Alexandre Braeckman

A lire aussi

"Jusqu'à la fin de l'année": la Pro League annonce sa sanction après les débordements de ce week-end "Ce sont des scènes de guerre": l'Union Belge appelle à une "politique uniforme de tolérance zéro" Clap de fin: Genk annonce le licenciement de son entraîneur Appel au boycott, démission du CEO et fin du dialogue: la réponse cinglante des ultras du Standard (photos) Bernd Storck devient le nouvel entraîneur de Genk "Je ne le supporte pas": Radja Nainggolan allume un joueur de Pro League "Bruno Venanzi doit partir": François Fornieri toque une fois de plus à la porte du Standard Ce n'est pas pour tout de suite: le Standard repousse la rénovation de son stade Le Beerschot porte plainte pour violence policière après les incidents de dimanche

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?