Premier "Fan Day" pour nos Red Flames: "Cela peut nous donner un boost, c'est cool de voir que des gens sont derrière nous"

Les Red Flames, 19es au classement mondial, affronteront l'Autriche (FIFA 21), également qualifiée pour l'Euro, dimanche (17h00), dans leur troisième match de préparation. Après leur victoire 4-1 sur l'Irlande du Nord jeudi, les Belges connaissent un aspect sur lequel elles doivent travailler en vue de l'échéance européenne : "Nous devons être prêtes dès que l'arbitre siffle" le coup d'envoi du match, a confié Julie Biesmans, samedi, à Tubize.

"Notre début de match n'était pas très bon", a reconnu Biesmans au sujet du match contre l'Irlande du Nord.

"La raison est difficile à expliquer. Nous étions peut-être un peu surprises par leur tempo et dans les duels. Je pense que c'est dans la tête. Nous devons être prêtes dès que l'arbitre siffle. A l'Euro, si tu prends un but très tôt, ça peut faire la différence. Cela ne peut plus arriver dans le futur." Au niveau des aspects positifs, Biesmans a apprécié la réaction de l'équipe après le but concédé en fin de première mi-temps. 

Premier fan day pour les Red Flames

La journée de samedi est particulière pour les Flames, puisque le premier 'fan day' de l'équipe nationale féminine est organisé à Tubize, avec un entraînement ouvert au public en fin de matinée, en présence de plusieurs centaines de supporters, et une séance d'autographes programmée en début d'après-midi.

"C'est la première fois que je vois autant de monde à l'entraînement. C'est toujours cool de voir que tellement de gens sont derrière nous, ça peut nous donner un 'boost' en vue de l'Euro", pense Biesmans.

Le football féminin a le vent en poupe, et notre équipe nationale séduit les supporters. "Ce qui me plaît dans cette équipe, c'est leur progression qui est dingue. La qualité technique est présente aussi, franchement, c'est bien", explique un supporter.

"Les garçons dès qu'on les touche, ils sont à terre, chez les filles moins", rigole une supportrice. "Il y a moins de cinéma chez les filles !"

Louis Vandendriessche avec l'agence Belga

A lire aussi

Euro 2022: voici les primes que toucheront les Red Flames, bien loin de celles des Diables Rouges Felice Mazzu justifie son choix de quitter l'Union: "J'ai passé deux années extraordinaires, mais quand Anderlecht vous appelle..." (vidéos) Red Flames - Les Flames s'imposent 4-1 contre l'Irlande du Nord grâce à Wullaert et Van Kerkhoven Red Flames - Ives Serneels heureux de la réaction de son équipe en 2e période Un énorme flop: cet ancien joueur de Liverpool écourte sa lune de miel, passe un essai à Bruges... et se loupe

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?