Bataille de feux d'artifice dans les gradins: l'UEFA ouvre une procédure disciplinaire contre l'OM et Francfort

Bataille de feux d'artifice dans les gradins: l'UEFA ouvre une procédure disciplinaire contre l'OM et Francfort

Plus d'infos sur OM

L'UEFA a ouvert mercredi une procédure disciplinaire contre l'Olympique de Marseille et l'Eintracht Francfort, après les multiples incidents survenus lors de la défaite des Marseillais à domicile mardi en Ligue des champions face au club allemand (1-0).

Les deux clubs devront répondre de "jets de projectiles" et "allumage de fumigènes", des charges auxquelles s'ajoutent notamment l'usage de lasers et les "troubles" causés par les supporters pour les Marseillais, ainsi que des "dégradations" et "comportement raciste" côté francfortois.

"Les instances disciplinaires de l'UEFA statueront en temps utile", précise l'organisation européenne, qui avait ouvert une procédure similaire la semaine dernière après les affrontements entre supporters lors de Nice-Cologne en Ligue Europa Conference.

Mardi soir à Marseille, un supporter allemand a été blessé par un tir de fumigène dans les tribunes et 17 personnes interpellées en marge de la rencontre, selon la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Par ailleurs, à l'intérieur du stade, "des supporters allemands se sont livrés à des saluts nazis dans la tribune visiteurs", a indiqué la préfecture de police, précisant qu'un signalement avait été effectué à l'UEFA.

De son côté, l'OM a reconnu mercredi dans un communiqué "des jets de fumigènes et d'engins pyrotechniques dans le secteur nord-ouest du stade", disant "regretter" les "actes irresponsables de quelques individus" malgré un travail en amont avec les autorités et les "groupes de supporters".

Un tweet a été intégré à cet endroit. Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

"De tels comportements dépassent nettement l'entendable: au-delà d'être dangereux, ils entachent l'image du club, de ses supporters et de l'atmosphère unique qui caractérise notre stade", poursuit le club.

L'OM "réaffirme son engagement à travailler avec les autorités publiques pour identifier ces individus" et "s'assurer que de tels incidents soient définitivement bannis de notre stade", conclut la formation marseillaise.

AFP

A lire aussi

Marseille n'y arrive toujours pas: 16e défaite en 17 matchs de Ligues des Champions pour les Marseillais (vidéo) Cauchemar pour Witsel et Carrasco: l'Atlético s'effondre en trois minutes et perd tout contre Leverkusen (vidéo) "Les vitres ont été brisées": la voiture de la famille de Conceiçao caillassée après la défaite contre Bruges Manchester City-Dortmund: Haaland "a faim" au moment d'affronter son ancienne équipe La honte: des dizaines de supporters de Zagreb défilent à Milan en faisant... le salut nazi (vidéo) Séquence émotion: les supporters anglais observent une minute de silence pour la reine Elisabeth II (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?