La Belge Lotte Kopecky décroche la médaille d'argent aux championnats du monde féminin de cyclisme sur route

La Belge Lotte Kopecky décroche la médaille d'argent aux championnats du monde féminin de cyclisme sur route

Annemiek Van Vleuten est devenue championne du monde chez les élites dames, samedi, lors des Mondiaux de cyclisme à Wollongong. Après 164,3 km, la Néerlandaise qui fêtera ses 40 ans le 8 octobre, parti dans le dernier kilomètre, a devancé de quelques longueurs Lotte Kopecky qui offre à la Belgique sa première médaille dans cette épreuve depuis 1994 et la 2e place de Patsy Maegerman. La médaille de bronze est revenue à l'Italienne Silvia Persico. Le titre espoirs (U23), également attribué au terme de la course, est revenu à la Néo-Zélandaise Niamh Fisher-Black, 12e de la course. L'argent est revenu à la Britannique Pfeiffer Georgi, 16e, et le bronze à l'Allemande Ricarda Bauernfeind, 20e de la course juste derrière Justine Ghekiere.

Malgré une fracture du coude survenue mercredi à la suite d'une chute dans le relais mixte, Van Vleuten décroche son 2e titre après celui de 2019 dans le Yorkshire. Elle succède au palmarès à l'Italienne Elisa Balsamo. 

Le résumé de la course

La Française Gladys Verhulst était la première à tenter sa chance en début de course. Elle ne parvenait pas à creuser l'écart et le peloton la reprenait après l'ascension du Mount Keira. Le peloton donna son feu vert à la deuxième échappée, formée à un peu plus de 100 km de l'arrivée, avec Julie Van de Velde, la Britannique Elynor Bäckstedt, soeur de Zoe, titrée chez les juniores en début de journée, et la Suédoise Caroline Andersson. Anderson lâchait prise à 75 km de l'arrivée laissant Van de Velde et Bäckstedt seules devant. L'aventure de la Belge et de la Britannique s'achevait à 55 km de la ligne. Au sommet de la côte, l'Allemande Lippert resonna la charge et si dans un premier temps seule l'Italienne Longo Borghini réussit à s'accrocher, dans la descente Katarzyna Niewiadoma, la Danoise Cecilie Uttrup Ludwig et la Sud-Africaine Ashleigh Moolman se joignirent à elles. Leur avantage de 30 secondes ne résista pas faute d'entente. Tout était à refaire à 13 km de la ligne d'arrivée. Deux Belges figuraient dans le groupe des 27 leaders: Lotte Kopecky et Justine Ghekiere. 

La Suissesse Marlen Reusser, 3e dimanche du contre-la-montre et sacrée avec le relais mixte, passa à l'offensive. Son aventure prit fin dans la dernière ascension du Mount Pleasant. Le quintette le plus fort Lippert, Niewiadoma, Longo Borghini, Ludwig et Moolman bascula en tête au sommet comme au tour précédent. Cette fois encore, elles ne réussirent pas à préserver leur avance. Elles étaient rejointes par un groupe de huit, où figurait Kopecky, à l'entame du dernier kilomètre. On pensait que le titre allait se jouer au sprint. C'est alors que Van Vleutent a placé son attaque décisive.

Louis Vandendriessche avec l'agence Belga

A lire aussi

Alec Segaert: "Nous savions que cela allait être difficile" Jenno Berckmoes, 10e et premier Belge chez les Espoirs : "On a fait une bonne course" Cyclisme: la Néerlandaise Van Vleuten championne du monde malgré sa fracture au coude

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?