Pas de miracle pour l'Atletico face à Chelsea et un Eden Hazard dans tous les bons coups (vidéo)

Terminus en phase de poules pour Yannick Carrasco et l'Atletico Madrid: après son nul mardi à Chelsea (1-1), le finaliste malheureux de 2014 et 2016 est éliminé de la Ligue des Champions.

Les planètes n'étaient de toute façon pas alignées pour l'Atletico puisque la Roma, dont le faux-pas face au modeste club azerbaïdjanais de Qarabag était la condition sine qua non d'une qualification des Madrilènes, s'est imposé au Stadio Olimpico (1-0) pour prendre la tête du groupe C. Impuissant durant toute la première période, l'"Atleti" a pourtant cru à l'exploit après un but de la tête de Saul (56e) contre le cours du jeu. Mais les Londoniens, déjà qualifiés avant le coup d'envoi, ont égalisé sur un but contre son camp de Savic après une frappe d'Eden Hazard (75e).

Plombés par leurs deux matchs nuls face à Qarabag, les "Colchoneros", invaincus en Liga cette saison (3e, 30 points), ne passent pas le cap des poules sur la grande scène européenne pour la première fois en cinq saisons. Un grave coup d'arrêt pour le vice-champion d'Europe 2014 et 2016. D'autant plus regrettable que l'"Atleti" misait sur un parcours européen réussi pour sa première saison au Metropolitano, son nouveau stade de 68.000 places dans l'est de Madrid qui a représenté un effort financier colossal.

Et qu'il a parallèlement aussi sorti le carnet de chèques pour prolonger Griezmann, l'entraîneur Diego Simeone et les milieux Saul et Koke et recruter Diego Costa et Vitolo. Et pas certain qu'être reversé en Europa League, dont il sera l'un des favoris, apparaîtra comme un lot de consolation, vu le criant manque à gagner en comparaison avec une qualification en 8e de la C1.


Oblak omniprésent

Sans Kevin Gameiro à ses côtés, malgré leur sept buts à eux deux en trois matchs, Antoine Griezmann a semblé aussi impuissant que ses coéquipiers à Stamford Bridge, où l'"Atleti" était venu s'imposer en demi-finale (3-1) de C1 en 2014. A son crédit un seul coup-franc (47e), capté sans problème par Thibaut Courtois.

Ce sont pourtant les Madrilènes qui ont ouvert le score contre le cours du jeu sur une tête de Saul (56e), esseulé dans la surface des Londoniens, quelques minutes après leur première occasion, une frappe sur le poteau de Filipe Luis (53e).

Et qui ont pu continuer à y croire grâce aux parades de Jan Oblak. Déjà décisif en première période devant Alvaro Morata (23e, 24e), puis Davide Zappacosta (37e), le gardien slovène a capté une tête de Christensen (48e) puis sorti une autre de Morata (49e) avant de se saisir du ballon devant l'international espagnol servi par une talonnade de Pedro (68e).

Il n'a en revanche rien pu faire sur l'égalisation des "Blues" après la frappe d'Hazard déviée par Savic (75e) mais a empêché la défaite des siens sur une nouvelle parade devant Morata (76e) avant que Willian, trouvé par Hazard en retrait, ne gâche une balle de match pour Chelsea (82e).

A lire aussi

Anderlecht renoue avec la victoire en Ligue des champions au Celtic, mais quitte la scène européenne
Le Bayern Munich met une grosse CLAQUE au PSG (vidéo)

Reactions

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus