Qualification et première place de son groupe: la totale pour la Roma!

Qualifiée pour les 8e de finale et première du groupe C: l'AS Rome a vécu une belle soirée mardi avec sa victoire 1-0 face à Qarabag, le jour de l'annonce du feu vert pour la construction de son nouveau stade. Pour le vice-champion d'Italie, c'est un très bel exploit que de sortir d'un groupe aussi difficile et d'évincer l'Atletico de Madrid, même si le finaliste 2014 et 2016 s'est un peu éliminé tout seul avec ses deux matches nuls contre Qarabag. Quant à la première place, c'est une vraie surprise, qui aurait semblé totalement improbable lors du tirage au sort au mois d'août, mais qui s'est dessinée au fil de l'évolution du score à Londres, où l'Atletico a accroché Chelsea (1-1).

Tout au long de cette phase de poules, les Romains ont été remarquablement sérieux, prenant six points sur six face à Qarabag et remportant un beau succès face à Chelsea (3-0) qui, couplé au nul ramené de Londres (3-3) leur offre justement la première place.

Mardi, ils ont à nouveau bien géré leur affaire face à des Azéris tout de même assez limités et parfois naïfs sur certains mouvements collectifs.

En première période, les giallorossi se sont contentés de quelques banderilles, notamment à gauche où Kolarov et Perotti se sont bien amusés. Il s'illustraient avec une tête de Manolas (33e) à côté, une frappe de Dzeko au-dessus (40e) ou un tir de Nainggolan, mais pas beaucoup plus.


Clameur

A la pause, ils n'étaient donc pas spécialement à l'abri d'un accident et le but de Perotti, inscrit de la tête après un tir repoussé de Dzeko (53e), a été une libération. A ce moment-là, les hommes d'Eusebio Di Francesco prenaient la première place du groupe, et ils ne l'ont plus lâchée. Plusieurs occasions nettes sur un bel enchaînement de Nainggolan (62e), un tir de Kolarov (86e) ou un contre de Dzeko (90e) auraient pu faire baisser la pression.

Mais même si Qarabag a enfin commencé à sortir lors des cinq dernières minutes, la domination romaine a été à peu près totale, avec notamment 14 corners à zéro.

Les giallorossi ne se sont pourtant pas épargnes une bonne trouille avec une tête à bout portant de Michel bien stoppée par Alisson à la 83e mais ils ont géré.

Au coup de sifflet final, les joueurs sont venus sous la Curva Sud attendre la fin du match Chelsea-Atletico. Celle-ci a été accueillie par une grande clameur. La Roma est en 8e et tête de série. Pour le nouveau stade, il faudra attendre au moins jusqu'à 2020, mais la suite de la Ligue des Champions n'est qu'en février.

A lire aussi

Le Bayern Munich met une grosse CLAQUE au PSG (vidéo)
Pas de miracle pour l'Atletico face à Chelsea et un Eden Hazard dans tous les bons coups (vidéo)

Reactions

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous


Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus