Les athlètes russes exclus des JO d'hiver renoncent à saisir la justice suisse

Les athlètes russes exclus des JO d'hiver renoncent à saisir la justice suisse

Les 47 sportifs russes écartés des JO 2018 malgré leurs tentatives devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), ont finalement renoncé à saisir la justice suisse en urgence, mettant a priori fin au suspense entourant leur présence à Pyeongchang (Corée du Sud).

"Je vous informe que la requête de mesures provisionnelles a été retirée et que, partant, l'audience de cet après-midi est annulée", a indiqué Myriam Nicoulaz, 1ère greffière adjointe du Tribunal d'arrondissement de Lausanne. Ce revirement de situation s'est produit quelques minutes avant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2018, qui a débuté peu après 20h00 locales (12h00 en Belgique) à Pyeongchang, en Corée du Sud, où se dérouleront les compétitions jusqu'au 25 février.

Au total, 168 sportifs russes considérés comme "propres" par le CIO ont été admis à participer aux JO sous la bannière olympique, en raison de la suspension du Comité olympique russe.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL sport

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?