Bourde d'un instituteur borain qui a remis des photos intimes aux parents d'élèves: la commune décide de l'écarter

En attendant d'être entendu par le collège communal, l'instituteur est écarté par "mesure de prudence". Du côté des parents d'élèves, ils sont nombreux à se mobiliser pour le soutenir.

L’instituteur du Borinage, qui a diffusé par mégarde des photos osées de lui et sa compagne aux parents de ses élèves, est écarté. Après avoir pris connaissance des faits lundi, la commune a dû évoquer le sujet. L’établissement scolaire relève en effet de l’enseignement communal. Le collège a décidé d’une mesure d’écartement administratif, rapporte ce jeudi La Province.


"L’instituteur est pour le moment sous certificat de maladie"

"L’instituteur est pour le moment sous certificat de maladie. Au niveau du collège, nous avons pris une seule décision: l’écartement administratif. Ce n’est pas une sanction, mais une mesure de prudence. Tant qu’il n’a pas été entendu par le collège, il reste chez lui", a expliqué le bourgmestre au quotidien, qui précise que sa convocation est prévue mardi prochain.

Depuis cette semaine, l’enseignant ne donne donc plus cours à ses élèves. Cette situation découle d’une grosse gaffe qui date de juin dernier. Il a gentiment remis aux parents de ses élèves une clé USB qui contenait les photos souvenirs de l'année scolaire. Mais au milieu de ces clichés se trouvaient des photos très intimes de l'enseignant. Par inadvertance il a copié un dossier personnel dans des photos professionnelles.

Heureusement pour l'instituteur, aucun élève n'a vu ces photos. Mais un parent d’élève envisage de porter plainte. C’est la raison pour laquelle cette affaire rebondit aujourd’hui.


Une pétition de soutien lancée par des parents 

D’autres parents d’élèves ont par contre décidé de soutenir l’instituteur. Une quinzaine d’entre eux ont lancé une pétition pour demander son retour. "On veut faire bouger les choses. Il faut qu’il revienne car c’est un excellent professeur. Depuis qu’il est là, l’école revit. J’envisage de ne plus mettre mon fils à l’école tant qu’il n’est pas revenu. Et s’il est suspendu, je le changerai d’école", assure Ludyvine, une maman à nos confrères de La Province.

Et d’autres messages de parents se multiplient pour marquer leur soutien à cet enseignant et souligner son professionnalisme.

RTLinfo

A lire aussi

La BOURDE d'un instituteur du Borinage: au milieu des photos des classes vertes remises aux parents se trouvaient... des photos très intimes

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?