Bientôt une nouvelle ville en province de Luxembourg? Voici la solution avancée pour répondre au boum démographique

Verrons-nous bientôt naître une nouvelle ville en province de Luxembourg ? L'Union des classes moyennes (UCM) le souhaite. Il y a de plus en plus d'habitants dans cette province, et beaucoup de Belges vont travailler au Grand-Duché voisin. La création d'un nouveau pôle urbain pourrait être la solution.

C’est un véritable boum démographique. En 30 ans, la population de la province de Luxembourg a augmenté de 20%, contre une augmentation de 10% de façon générale en Wallonie. Cela s'illustre par exemple dans la ville d’Arlon. "On est tout à fait dans un boum démographique, parce que si je prends les chiffres d'il y a 20 ans, on était à 24.500 habitants, aujourd'hui on est près de 30.000 habitants, et dans les perspectives pour Arlon en 2035, on attendrait entre 32.000 et 34.000 habitants", explique Anne-Catherine Goffinet, échevine de la population à la ville d’Arlon.


Des perspectives intéressantes au Grand-Duché

Les Belges frontaliers qui travaillent au Luxembourg sont de plus en plus nombreux. "Il y a des avantages, mon mari a une voiture de société, il a l'essence gratuite, son patron le laisse rouler avec la voiture même le week-end et en vacances, n'importe quand et la paye n'est pas le double, mais pas loin", explique une habitante belge.

Toutes les projections sont d’ailleurs à la hausse. Au Luxembourg, 150.000 habitants supplémentaires sont annoncés d’ici à 2030, avec des perspectives d’emploi très importantes pour nos voisins, mais aussi pour la Belgique, à condition de s’en donner les moyens, selon l'UCM. 

 
L'absence de villes, une faiblesse de la province de Luxembourg

"Aujourd'hui, nous savons qu'à l'échelle de la province de Luxembourg, il y a une faiblesse relative, qui est l'absence de villes, et nous avons tous les ingrédients et toutes les opportunités pour développer dans le sud-Luxembourg une véritable ville, un pôle urbain autour d'Arlon, qui pourrait rayonner bien au-delà", explique Philippe Ledent, Vice-Président de l’Union des classes moyennes (UCM).


"On n'a rien ici à Arlon"

Cette ville pourrait s’inscrire dans une dynamique de métropolisation, car aujourd'hui, les habitants sont plutôt mitigés. "On ne dirait pas que c'est la capitale du Luxembourg, parce que forcément, on n'a rien ici à Arlon. Vous arrivez, c'est une ville morte, même en pleine semaine, sauf le jour du marché, il n'y a personne en rue. En ville, c'est pareil, on ne voit plus personne", confie une habitante.


Un développement urbain indispensable?

Pour l’UCM, créer un pôle de développement urbain est indispensable à Arlon. Cela profiterait à la mobilité, à l'enseignement, aux services de soins ou encore à la culture. "Nous pensons qu'Arlon a tous les atouts, avec les communes voisines, c'est d'ailleurs ce que dit le chemin de développement wallon, pour rayonner dans cette grande région, avec une taille de 50.000 à 70.000 habitants. Cela suppose également un chemin de développement territorial qui est fondamental", estime Philippe Ledent.

Selon l’Union des entreprises luxembourgeoises, leurs besoins externes atteindraient les 148.000 travailleurs belges d’ici 2035, alors qu’ils ne sont que 45.000 aujourd’hui.

Mathieu Langer, Jean-François Six et Benjamin Vankelst

A lire aussi

Quelle sera la vache la plus sexy? "C'est un concours de beauté que l'on peut comparer à celui des Miss"
Le parc 'Semois Aventure' de Bouillon est fermé: une partie de la falaise risque de s'effondrer
Félix transpercé par une flèche à Arlon: "Ce geste crapuleux est purement intentionnel" (photos)
Affaire Dimitri Fourny: les élections de Neufchâteau sont annulées
Collision entre un pick-up et un monospace à Habay: trois blessés désincarcérés

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?