Une Belge de 40 ans sort du silence: "Je suis la fille cachée de Claude François"

C'est une incroyable histoire que relatent ce matin les journaux de SudPresse. Une très jolie jeune femme appelée Julie Bocquet, originaire de Gand, sort du silence après des années vécues dans le plus grand secret. Elle est le fruit d'une histoire d'amour que le chanteur français Claude François aurait eue fin des années 70 avec une adolescente belge, prénommée Fabienne.

Au moment de leur idylle, Fabienne est très jeune. Elle n'a que 15 ans, mais Claude pense qu'elle en a 18 ans. Fabienne vit "cette histoire d'amour interdite" avec le chanteur. Le père de Fabienne voit en effet le chanteur d'un très mauvais oeil. Les rencontres de Fabienne et Claude sont parsemées au gré des tournées. À 15 ans, la jeune adolescente tombe enceinte et donne naissance prématurément à une petite fille, que ses parents l'obligent à mettre à l'adoption. Selon la mère adoptive, le chanteur, lui, n'a jamais su que sa petite amie belge était enceinte.

"Selon son ami Slim, qui était le guitariste et chef d'orchestre de Claude, et qui a assisté à ce coup de foudre, Claude François savait que Fabienne avait eu une petite fille", précise le journaliste de Sudpresse, Nicolas Dewaelheyns, qui est l'auteur du reportage à ce sujet.

Il est décédé alors que leur bébé n'avait que 9 mois.

"Ce qui me manque, c'est de ne pas avoir de souvenir avec lui, de ne pas l'avoir connu. Je ressens un vide en moi pour toujours. Même si j'ai tout eu du côté de mon père adoptif", confie la jeune femme.

Julie détaille dans les journaux de SudPresse sa vie auprès de ses parents adoptifs, comment elle a appris qui était son père et le jour où elle a revu sa mère biologique, lorsqu'elle avait 17 ans. Une chose est certaine: la ressemblance physique avec Cloclo est frappante. Un test ADN aurait d'ailleurs prouvé cette filiation. La jeune femme prévient également dans l'article "qu'elle n'attend rien de cette sortie dans la presse". Elle veut juste être "reconnue symboliquement".

La vérité a été dure à accepter: "Au début, je rejetais tout de lui et éteignais la télé quand il apparaissait. Avec le temps, j'ai appris à mieux le connaître et à le faire entrer dans mon coeur", a-t-elle confié.

"Je me reconnais dans certains traits de sa personnalité: sa sensibilité, comme lui, j'ai souvent ce sentiment d'être mal aimée."

Grab_20180202_133246_356

 

Reactions

En ce moment sur RTL people

Alertez nous


Si c'est un gros fichier vidéo, passez par le site wetransfer.com (et email de destination: rtlinfo@rtl.be)

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?

Pour rendre votre visite plus agréable RTL info utilise des cookies

En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment. En savoir plus